Stage Potentialis

téléchargement.jpg

Six jeunes de l’association ont pu profiter d’une journée de tests centrés sur leurs potentiels forts afin de mieux cerner leurs profils et ainsi pouvoir mieux s’orienter. Ce stage était animé par Béatrice Glickmann en ce samedi 10 mars de 9h00 à 16h30.

Le matin, Béatrice a présenté le programme aux parents et aux jeunes.

Les adolescents ont commencé par un test de communication avant de passer au goût. « L’épreuve de la compote » comme l’appelle Yacine a révélé des saveurs exotiques comme la pastèque ! La matinée s’est poursuivie avec un test d’observation à partir d’un poster. Ensuite, lecture de 30 mots qu’il fallait retenir pour vérifier le potentiel auditif. Dans une autre salle, des odeurs de la vie courante et des textures à toucher pour tester ses autres sens. Les jeunes ont alors écrit un texte : « Laissé dans une île pendant 3 jours, vous menez votre vie. Comment cela se passe-t-il ? »

29062725_10214061404122364_7223798524134031360_n
Vue de l’intérieur.

Le déjeuner préparé par Inès, Rajae et Chahrazed a régalé les participants avec au menu de la soupe, de la pastilla, une quiche, une salade et en dessert le fameux gâteau au chocolat d’Alexandre et la tarte briochée aux pommes d’Inès.

En début d’après-midi, un test de logique. Puis association d’éléments ayant des points communs afin de déceler sa créativité. 30 mots à regarder et à retenir en 3 minutes avant d’écrire tout ce dont on se souvient. On revient sur les sens avec des parfums de fruits et de fleurs à identifier.

29019720_460536027682703_1074945337_n.jpg
Vue de l’extérieur 😉

En fin de journée, le temps de la synthèse est venu. En fonction des scores, Béatrice identifie des domaines d’activité où le jeune s’épanouira.

Petite évaluation de la formation par les jeunes et voici venu le temps du bilan avec les parents.

A venir des dialogues pédagogiques individuels.

 

Publicités

Une belle formation en FLE…

FORMATION FLE-page-001.jpg

Vers une pédagogie favorable au transfert

Toute l’équipe des 13 adultes formés ce week-end des 10 et 11 février à la notion de transfert et à ses enjeux dans la pédagogie des moyens d’apprendre remercie vivement Alain Taurisson pour avoir animé ce stage de 2 jours d’une grande richesse.

ataurisson.jpg

Formes de connaissances, compétences, données de surface et de structure, experts et novices…

Les stratégies de résolution de problèmes et leur transfert à un nouveau problème avec le schéma de convergence…

Induction, abduction, déduction…

Nous mesurons la chance que nous avons eue d’être formés par un pédagogue, professeur de mathématiques, expert dans le travail collaboratif et auteur de plusieurs ouvrages de pédagogie. Il a su répondre à nos questions et a cherché à s’adapter à nos demandes afin que nous trouvions les outils pour aider les enfants de notre association en aide aux devoirs, lors des stages et dans les dialogues pédagogiques.

La formation se poursuivra le week-end des 24 et 25 mars par de la didactique sous la houlette de Béatrice Glickmann qui accompagne notre groupe d’approfondissement, riche de son expérience d’ingénieur en aéronautique, d’infirmière et de professeure de mathématiques, responsable de la formation approfondie.

 

Article du Café pédagogique :

http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2015/02/24022015Article635603571252260883.aspx

 

 

Bilan du stage de Gestion mentale pour les enfants

STAGE DE GM-page-001

Deux groupes ont été accueillis les 30  et 31 octobre de 14h à 17h.

  • 12 enfants du CE1 au CM2
  • 12 collégiens et lycéens

Les apprenants ont travaillé sur les gestes d’attention, de compréhension et de mémorisation. A travers différentes activités et des supports variés, ils ont pu découvrir comment ils procédaient mentalement pour être attentifs, comprendre et mémoriser.

Le groupe des primaires

Premier jour  (intervenante : Ines)

Le travail a été orienté sur

  • comment fait-on pour être attentif ?
  • quand doit-on être  attentif ?
  • à quoi cela  nous sert-il d’être attentif ?

23224619_10213060509940635_380790236_o.jpg

A  travers différentes activités ludiques, les enfants ont pu répondre à ces questions par eux-mêmes et comprendre ainsi ce que c’est que d’être attentif. Ils ont pu découvrir qu’il fallait qu’ils s’appuient sur leurs cinq sens et que chacun pouvait procéder à sa manière pour être attentif !

23269662_10213060510020637_1084514590_o.jpg

La deuxième partie de la séance a porté sur le geste de compréhension. Ce travail n’a pas été facile pour les enfants car ils sont tout de suite passés à la mémorisation pour expliquer leur façon de procéder. Il a fallu passer de l’anglais au français pour leur faire comprendre qu’ils devaient d’abord  traduire et que chacun était libre de comprendre à sa façon  ! Ils ont pu se familiariser un peu plus avec ce geste à travers des exercices. Les dialogues pédagogiques collectifs leur ont  également ouvert d’autres portes, aussi petites soient elles, au geste  de compréhension !

23192188_10213060182532450_948693690_o.jpg

Il est important de noter que ce travail a été rythmé par des  pauses évocatives entre chaque activité et que c’est à travers les dialogues pédagogiques collectifs , que les enfants ont pu découvrir tout doucement comment ils procédaient pour être attentifs et comprendre.

Deuxième jour (intervenantes : Rajae et Ines)

Les enfants ont eu un peu plus de facilité car ils avaient gardé en tête les activités de la veille. L’accent été mis davantage sur le geste de mémorisation à travers des activités ludiques variées. En deuxième partie de la séance , nous avons opté pour de petits  groupes qui se sont révélés beaucoup plus faciles à gérer et cela nous a permis de mieux travailler avec les enfants. L’accent a été surtout mis  sur des dialogues pédagogues collectifs qui ont débouché sur de l’individuel du fait du petit nombre des  enfants. Nous avons pu, ainsi, faire mieux connaissance avec la langue maternelle pédagogique de certains enfants.

23270062_10213060505660528_630671287_o.jpg

En conclusion, au delà de l’énergie que nous y avons consacrée, ce stage sur deux après-midis,  nous a semblé intéressant et surtout utile aux enfants.

Le groupe de collégiens et lycéens

Premier jour (intervenante : Rajae)

Le travail a été conduit sur les gestes d’attention et de mémorisation. Les élèves ont pu s’appuyer sur des perceptions visuelles, auditives et tactiles pour les deux gestes. A travers les dialogues pédagogique en groupes, les élèves ont pu découvrir  ou redécouvrir leur langue maternelle pédagogique, c’est-à-dire leur façon de procéder mentalement.

La séance s’est  terminée par des échanges avec les candidats sur leur façon de procéder lorsqu’ils rencontreront ces  gestes  dans  l’avenir.

Deuxième jour (intervenante : Amina)

Les activités ont été menées sur les gestes d’attention et de  compréhension à partir de supports variés ; schémas en géométrie avec  énoncés sur le calcul de surface ; similitude entre le rectangle et le parallélogramme.

En français, les candidats ont travaillé sur une phrase en arabe  qu’ils ont évoquée et traduite en français ainsi que sur la compréhension d’un texte. Le but étant ici, bien sûr,  de découvrir comment chacun  fait mentalement pour comprendre. Là encore, ce travail s’appuie sur le dialogue pédagogique avec les candidats qui vient appuyer leur évocation.

Conclusion

En conclusion,  au vu du manque de pratique chez nos candidats, le travail de gestion mentale n’en est qu’à ses débuts, mais il nous semble qu’il peut s’avérer efficace à long terme, une fois cette gymnastique mentale installée dans leurs habitudes !

Témoignage de l’un des enfants après le premier jour de stage :

« On a commencé par quelques exercices pour être plus attentif. Après on a travaillé pour retenir les prénoms puis elle nous a donné une plante que l’on devait décrire. Après ça on a fait la pause avec le goûter. Après on a fait deux travaux de mémorisation et d’attention. Nous avons parlé de tout ce que nous avons fait. Enfin, nous avons parlé de la traduction et de la compréhension. »

Perspectives

Nous  proposons de voir en interne, comment ces personnes peuvent être prises en charge sur un temps en accompagnement à la scolarité, pour enrichir leur vocabulaire et améliorer leur expression en français. Des entretiens individuels sont également à prévoir compte tenu des difficultés de certains apprenants. A voir avec les disponibilités des intervenantes et des candidats…

Prochains stages prévus : vacances de décembre. Dates à déterminer.

Bilan rédigé par Ines.

 

Exclusif ! Stage de Gestion mentale

STAGE DE GM-page-001.jpg

Nombre de places limité, ne tardez pas à vous inscrire !

Nouvelle formation en Gestion Mentale

Pendant que les uns étaient au Raid Urbain organisé par la Maison de quartier de Planoise, les autres se formaient à la Gestion Mentale auprès de Claude Berthod de 9h15 à 17h00 dans nos locaux en ce dimanche 1er octobre 2017. Et ils n’étaient pas peu nombreux ces courageux ! 16 participants à cette première journée, on comptait parmi eux des bénévoles des cours de langues et de l’accompagnement scolaire.

Quelques photos souvenirs :

 Et évidemment le midi fut un vrai festin comme toujours à DRDF !!!
image3
initiation GM 2017-page-001.jpg
Ce module s’étalera sur 6 journées pendant la période 2017/2018. le contenu est le suivant:
– 1ère partie: Perception, Évocation, Projet, 2 jours
2ème partie: Gestes d’attention, mémorisation, compréhension, 2 jours
3ème partie, Réflexion, Imagination créatrice.   2 jours
 
Tarif associatif : 100 € et 10 € d’adhésion
Ces frais sont pris en charge par l’association pour les bénévoles réguliers de l’accompagnement à la scolarité et des ateliers de langue de des Racines et des Feuilles.
 

Formation sur l’interculturalité dans le cadre du CQP

La prise en compte de la diversité culturelle des publics dans une action d’animation, l’interculturalité 

index.jpg

Dans le cadre du CQP (Certificat de Qualification Professionnelle) au métier d’animateur périscolaire, notre coordonnatrice, Chahrazed Karoui-M’Barek, forme les stagiaires des Francas à l’interculturalité au cours de deux demi-journées.

Interculturalité.jpg

Nous remercions Virginie Grillot, chargée de missions secteur formation professionnelle et bénévoles des  Francas Bourgogne Franche Comté, de nous présenter cette intervention.

 

Objectifs 

  • permettre aux stagiaires de prendre conscience des enjeux éducatifs de l’interculturalité,
  • permettre aux stagiaires d’asseoir leur rôle d’animateur en tant que promoteurs de la diversité culturelle,
  • permettre aux stagiaires d’expérimenter des outils favorisant la diversité culturelle afin de pouvoir élaborer des projets d’animation favorisant l’interculturalité.

Contenu

  • Définition, enjeux éducatifs de l’interculturalité et les thèmes que cela recouvre,
  • Réflexion sur la construction de l’ouverture à l’autre chez l’enfant,
  • Réflexion sur le rôle de l’animateur : comment aborder la question de la différence avec des enfants, des parents ?
  • Expérimentation d’outils,
  • Méthodes pour intégrer ces animations dans l’élaboration d’un projet global de 4 ou 5 séances dont l’objectif général serait de favoriser l’interculturalité.

Organisation

2 demi-journées :

  • le mardi 11 juillet de 8H30 à 12H30
  • le jeudi 13 juillet de 8h30 à 12h30

Méthodes

  • des apports théoriques à travers un diaporama et des fiches à compléter sur les définitions, les objectifs et les enjeux de l’interculturalité.
  • des méthodes actives afin de favoriser l’implication et la participation des stagiaires avec des jeux tels que le Jeu du chapeau, le Jeu du citron…

numerovertassociatif-blogs.jpg