Nous jetons l’éponge !

Pas de panique !

Rien de mieux qu’un titre accrocheur pour faire un peu d’éducation à la citoyenneté 🙂

Bref, le Rallye vert de notre association a donné des idées au Conseil citoyen de Planoise qui a repris l’esprit de l’événement en organisant une semaine dédiée à la chasse aux déchets et au gaspillage, c’est la semaine « Pas de quartier pour les déchets » qui s’est déroulée du 3 au 8 juin !

61502702_1188984831285758_1715921945368723456_n

Dans ce cadre nous avons animé, le mercredi 5 juin, le stand Tawashi : ce sont de petites éponges confectionnées avec des chaussettes orphelines, l’idée avait été proposée par l’association Zéro déchets. Une quinzaine d’enfants ont ainsi fabriqué, à l’aide de petits métiers en bois, leurs petites éponges lavables et réutilisables en recyclant des chaussettes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une vidéo pour le faire à la maison 😉

Le Rallye vert ne disparaît pas pour autant… Nous vous retrouverons à la fin du mois de septembre pour la 3e édition !

Publicités

Semons le printemps

A5-Semons-printemps-page-001.jpg

Nous participerons à cet événement organisé par la Maison de quartier qui fêtera l’arrivée du printemps cette année.

A5-Semons-printemps-page-002

Pascale vous a concocté un quizz sur les conifères. Notre stand sera tenu par Amina et Gilles.

Et pour comprendre pourquoi les conifères restent toujours verts, rien de mieux qu’une vidéo :

https://education.francetv.fr/matiere/francais/ce1/video/pourquoi-les-coniferes-restent-toujours-verts

et un conte scandinave :

http://feeclochette.chez.com/Ailleurs/coniferes.htm

 

Semons l’engagement citoyen !

Quand DRDF se met à débattre, ça donne ça !

Il s’agissait d’un temps de réflexion de groupe suivi d’un repas en auberge espagnole. Les buts étaient de retrouver l’engagement, renouveler les équipes et l’intérêt, mais aussi de  sonder les attentes des uns et des autres.

53699558_843341772676360_4870265868807831552_n.jpg

Après un temps de présentation, ont été abordés différents thèmes : qu’est-ce qui vous rend heureux ? qu’est-ce qui vous manque ? qu’est-ce qui vous donne envie de vous investir ? qu’est-ce qui vous empêche de vous investir ?

Ils étaient une quinzaine de participants très studieux à jouer le jeu de cette première réunion participative de l’année. Parmi eux, on a compté Bouchra, Auto-entrepreneuse, Chahrazed, Bénévole, Chaima, étudiante, Gilles, dans la fonction hôtelière, Hadda, bénévole, Hanane, commerçanteHéléonore, Lycéenne, Jeannine, Retraitée, Karine, Animatrice petite enfance, Myriam, Pâtissière, Théophile, Auteur-compositeur, Vanessa-Jade, Enseignante et  Zahira, Femme au foyer.

La consultation se poursuit auprès de nos adhérents via un questionnaire à compléter.

Un grand merci à tous ! Il ne reste plus à Gilles qu’à rédiger le compte-rendu !

Prochaine réunion participative fixée au lundi 8 avril à 14h30 dans nos locaux.

Interview de notre coordonnatrice

Un groupe de lycéennes intéressées par la question de l’accueil des réfugiés dans le cadre de leurs TPE (Travaux Personnels Encadrés) a posé quelques questions à Chahrazed Karoui-M’Barek, notre coordonnatrice. Celle-ci s’est fait un plaisir de leur répondre. L’occasion de rappeler aux lecteurs de ce blog les principes de notre association mais aussi que nous intervenons auprès des familles réfugiées et que faire de l’humanitaire c’est possible au coin de la rue, inutile de partir à l’étranger 😉
isat59.jpeg
Q : Votre association a-t-elle un but spécifique?
Notre association a pour buts :
  1. d’œuvrer pour une participation effective des parents dans l’éducation de leurs enfants,
  2. de soutenir les parents et de participer à l’équilibre familial en créant un espace d’accueil et d’échange ouvert à tous,
  3. de promouvoir la réussite éducative, sociale et professionnelle et de lutter contre l’échec scolaire,
  4. de promouvoir le plurilinguisme comme facteur d’équilibre et comme outil de réussite et d’ouverture.
Q : Quel est votre, rôle au sein de l’association?
Je participe à la marche de l’association sur différents plans, comme la mise en oeuvre du projet associatif, l’animation de certains ateliers, la coordination entre les bénévoles et les tâches administratives.
Q : En quoi votre association peut-elle aider les familles de réfugiés?
  • En prenant en charge les enfants pour l’aide aux devoirs mais aussi en accompagnant et en suivant individuellement les enfants. Exemple : cours de FLE pendant les vacances d’été pour mettre à niveau des enfants arrivés récemment en France.
  • En nous mettant à l’écoute des parents et en les orientant vers les structures ou les dispositifs existants. Exemple : découverte de la Maison de quartier avec une famille arrivée récemment en France.
  • En expliquant (parfois en traduisant) aux parents les attentes et le fonctionnement des établissements scolaires et des administrations. Exemple : traduction et échanges sur les Bourses auprès d’une mère et son fils collégien après réception d’un courrier qu’ils ne comprenaient pas.
  • En les aidant dans leurs démarches. Exemple : démarche auprès d’un bailleur social en raison des loyers impayés d’une famille en attente d’aides sociales / démarches auprès d’un établissement scolaire pour l’inscription d’une élève…
Q : Comment aidez-vous les enfants réfugiés dans leur scolarisation? 
  • En les prenant en charge en petits groupes et en travaillant sur l’autonomie.
  • En encourageant l’entraide dans le groupe.
Q : Est-ce que la prise en charge de certains enfants réfugiés peut être difficile? Sont-ils tous impliqués? (Parents et enfants)
Parfois c’est difficile, quand les enfants souffrent d’un manque de repères, et/ou quand ils ont été trop longtemps dévalorisés. Exemple : discussion avec des parents pour les rassurer après la réception d’un premier bulletin scolaire.
Q : Comment aidez-vous les enfants à s’intégrer dans la société?
Nous avons mis en place un parcours culturel et un parcours citoyen, qui consistent en un programme de sorties et de découvertes, qui allient culture (cinéma, théâtre, sport, sciences, promenades…) et citoyenneté (visite des monuments, institutions, administrations…) afin de connaitre leurs rôles, leurs histoires et les métiers qui y amènent.
Q : Cela est-il difficile?
Nous avons pu accomplir ces missions et plus encore avec les moyens modestes dont nous disposions jusqu’en 2017. Aujourd’hui nous ne sommes, malheureusement, plus en mesure de répondre à toutes les demandes à cause de la suppression des emplois aidés et des moyens alloués aux petites associations comme la nôtre.
Un grand merci à ces lycéennes pour leur intérêt !
Au-coin-de-la-rue.jpg

Calligraphie et citoyenneté

C’est avec un vif plaisir que nous avons participé à la deuxième édition du Village du Monde organisée par Miroirs de femmes du 6 au 8 décembre.

AFFICHE A3 VILLAGE DU MONDE 2018.jpg

Nous avons proposé une exposition de calligraphies sur le thème de la citoyenneté dans la salle polyvalente de la Maison de quartier Nelson Mandela. Gilles et Chahrazed ont dirigé la mise en place et ont fait le choix des œuvres.

thumbnail (7).jpg

Les adhérents qui ont participé à la création de ces œuvres lors d’ateliers ont choisi de mettre en avant les valeurs essentielles à la société aujourd’hui à savoir l’égalité, la  fraternité, la liberté et la paix.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un grand bravo pour la qualité de cette exposition !

DRDF à la pointe de la lutte contre la fracture numérique !

Les réunions-bilans s’enchaînent avant l’été et c’est une grande joie pour nous de vous annoncer que nous poursuivons le partenariat avec la Fabrik@web à la rentrée 2018 à travers deux ateliers hebdomadaires qui seront animés par Paul Lalarme.

Lutte contre l’illettrisme numérique

Nous allons poursuivre l’atelier avec les apprenants de FLE en co-animation entre un animateur de FLE et Paul. En effet, le numérique fait aujourd’hui partie de la vie quotidienne des adultes et l’incapacité de certains adultes à maîtriser cet outil représente un handicap en tant que citoyen et en tant que parent.

La formation

Il s’agit de partir des besoins et des demandes des apprenants pour les former à l’usage du numérique :

  • l’utilisation de l’ordinateur et de l’équipement de base (clavier, souris) se fait en même temps qu’un autre apprentissage.
  • les compétences en bureautique : traitement de texte surtout.
  • l’utilisation d’Internet est la demande de la majorité de nos apprenants :
    • faire une recherche sur Internet avec un moteur de recherche
    • accéder à un service via Internet : Pôle-emploi, CAF, Pronote…
    • créer sa messagerie et savoir l’utiliser

Certes, des outils existent mais ils sont trop compliqués pour des adultes qui apprennent également le français. Nous pensons au site « Les bons clics » : http://www.lesbonsclics.fr/. C’est pourquoi les animateurs de FLE accompagnent les ateliers par l’acquisition du vocabulaire spécifique.

IMG_0645

Nous avons remarqué que cette formation est très appréciée de nos apprenants car elle est individualisée. Grâce aux ordinateurs portables prêtés par la Fabrik@web, chaque apprenant travaille à son rythme. D’autre part, la co-animation qui permet de résoudre en temps réel les problèmes de chacun.

Cet atelier a réduit nos problèmes d’absentéisme en fin d’année car nous avons abordé des thématiques comme le CV qui intéressaient vivement nos apprenants pour eux-mêmes mais aussi en tant que parents ou grands-parents.

Vous vous intéressez à l’inclusion numérique ? plus d’informations ici :

https://www.inclusion-numerique.fr/

 

L’accompagnement

Conscients qu’un atelier hebdomadaire ne constitue pas la panacée, nous nous tenons à la disposition des apprenants tout au long de la semaine pour les aider dans leurs démarches numériques et dans leur acquisition d’une autonomie via la pratique. C’est ainsi que nous avons accueilli des apprenants seuls ou avec leurs enfants pour des demandes spécifiques, simplement un accès à nos ordinateurs ou une connexion Wifi sur leur téléphone portable.

 

Initiation au brico-numérique

L’atelier a remporté un vif succès en 2017-2018, il est donc reconduit en 2018-2019 sous une nouvelle forme.

34016869_10214643147065574_4364111158454517760_n

Nous avions engagé successivement deux groupes sur 3 mini-projets différents : un robot anticollision, un distributeur de boissons et un bras guidé hydraulique.

En 2018-2019, un groupe sera impliqué sur toute l’année avec une progression qui permettra d’acquérir des compétences numériques et de les évaluer.

Avis aux jeunes intéressés, nous tenons à la mixité !

Un grand merci aux animateurs de FLE, Daoual, Vanessa, Murielle, Chahrazed et Ki-You, ainsi qu’à Paul pour ces expérimentations concluantes menées en 2017-2018 !

 

 

 

La Vie est une Fête !

Après deux années consécutives sans fête de quartier en raison du mauvais temps, les 29 et 30 juin ont été deux journées de soleil et d’allégresse au Parc Urbain de Planoise !

Installation du stand

Pour notre association, tout a commencé samedi 30 juin à 10h00 avec l’installation de notre stand dans le pôle restauration par Myriam, Héléonore, Tara, Selma, Camille, Ahmed et Ki-You. Installés entre les merguez de Sauvegarde et les barquettes de frites du PKA, nous étions comme des coqs en pâte !

Un après-midi bouillant…

Dès 14h00, les amateurs de cocktails ont pu apprécier les créations de Myriam : Mojito, Rio, Cendrillon et Indien. Rien de tel pour rafraîchir petits et grands !

image1 (2)
Ki-You et Héléonore à votre service, Myriam à la préparation.

Nos cocktails

Les verres étaient agrémentés de sucre coloré et trempé dans le sirop de grenadine, d’une paille et d’une rondelle de citron. Nous vous révélons nos recettes ! A reproduire chez vous sans aucune modération 😉

COCKTAIL : Mojito

  • 4 cl de sirop de menthe
  • 2 cl de sirop de citron vert
  • 3 cl de sirop de citron jaune
  • quelques feuilles de menthe fraîche
  • 16 cl d’eau gazeuse
  • 3 glaçons

COCKTAIL : Rio

  • 1/2 tasse de jus d’orange
  • 1/2 tasse de limonade
  • 1 cuillère à soupe de grenadine
  • 3 rondelles de citron
  • 3 glaçons

COCKTAIL : Indien

  • 2 cl de sirop de grenadine
  • 20 cl de soda à l’orange
  • 3 glaçons

COCKTAIL : Cendrillon

  • 5 cl de jus de citron
  • 8 cl de jus d’orange
  • 8 cl de jus d’ananas
  • 3 glaçons

Après-midi jeux

Myriam avait fait le choix de mettre à l’honneur les jeux d’antan en cousant des sacs pour la course en sac, en empruntant une corde et en préparant cuillères à soupe et petites patates pour le dernier défi.

Il a fallu s’armer de courage pour les organisateurs en raison de la chaleur et c’est Myriam, Camille, Murielle et Ahmed qui se sont lancés à 16h00 dans les jeux sous un soleil de plomb.

Avec Murielle au mégaphone, c’est Ki-You qui a préparé les règles des jeux :

Course en sac : Les concurrents s’avancent sur la ligne de départ avec le sac dans la main et à l’alarme du mégaphone, ils s’élancent en sautant avec le sac. Le premier qui franchit la ligne d’arrivée a gagné.

Course à la cuillère : Les concurrents s’avancent sur la ligne de départ avec la cuillère à la main avec non pas un œuf mais une pomme-de-terre. Le premier qui fait tomber sa patate est éliminé. Le premier qui franchit la ligne d’arrivée a gagné.

Tir à la corde : Chaque équipe envoie six joueurs pour tirer la corde. L’équipe tirant le nœud au centre de la corde de plus de cinquante centimètres a gagné. 

Les enfants ont été tout de suite intéressés par ces jeux en équipe et par la récompense : un diabolo !

image7.jpeg
La seule photo car Ki-You a rapidement été pris d’assaut par les gagnants pour recevoir leur diabolo en récompense 🙂

Fin de journée vers 21h00 pour notre association, Gilles est venu nous prêter main forte  pour tout ranger.

Et ailleurs dans le Parc urbain…

Onze associations s’occupaient de la restauration dans un espace dédié avec citerne et camion frigorifique. Très bonne ambiance entre les participants !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jeux, loisirs créatifs (dessins de Planoise dans le futur), sport (tir à l’arc et à la carabine), danses, exposition sur les 50 ans de Planoise, lecture, spectacle avec des groupes et des chorégraphies, stand sur la cinématographie, quizz de la Maison de quartier… Il y avait de quoi passer une très belle journée ouverte par la « Batu casseroles » du CAEM à 11h00.

 

Un grand bravo aux encadrants de la Maison de quartier qui ont vraiment assuré ! Une organisation au top et avec le sourire et la gentillesse qui donne l’envie aux bénévoles de toutes les associations planoisiennes de rester jusqu’à la nuit !

Un grand merci à tous les bénévoles pour leur engagement dans un marathon de 12 heures de travail pour les plus endurants : Myriam, Camille, Héléonore, Selma, Tara, Murielle, Ahmed et Gilles. Merci aussi à Ki-You !

Merci enfin à notre fournisseur officiel, l’Intermarché de la place Cassin !