Tableaux de Weil

Quand le théâtre vient à la rencontre des Planoisiens, notre association est forcément de la partie !

C’est ainsi que nous avons accueilli Violaine Schwartz, auteure associée
au CDN de Besançon, qui nous a présenté deux saynètes de 20 minutes à la Maison de Quartier de Planoise le samedi 7 novembre 2015 durant l’après-midi

Afficher l'image d'origine

Elle est intervenue en amont avec les jeunes de l’association pour écrire et mettre en scène l’une de ces saynètes à partir du témoignage des ouvrières de Weil !
 20151107_153858
Afficher l'image d'origine

20151107_154608

Semaine des langues au lycée Victor Hugo

Participation à la semaine des langues au lycée Victor Hugo

Depuis 2011, l’association Des Racines et des Feuilles participe à la semaine des langues au lycée Victor Hugo à la fin du mois de septembre. Cette action vise à renforcer la cohésion entre les équipes éducatives et les élèves afin d’améliorer le climat scolaire (https://www.reseau-canope.fr/climatscolaire/article/le-lycee-victor-hugo-de-besancon-fete-la-journee-europeenne-des-langues.html).
Notre association a été dès le début un moteur dans cette action par sa force de proposition et ses initiatives. C’est ainsi que chaque année, les bénévoles participent activement aux réunions d’organisation et planifient une semaine riche en ateliers variés afin de permettre aux élèves et adultes de ce lycée de s’ouvrir à des cultures différentes.
DSCN1380
Chaque année, un atelier de calligraphie est suivi par une vingtaine de jeunes. En 2013, les élèves se sont si bien investis que leurs œuvres sont aujourd’hui exposées dans la salle des conseils du lycée.
DSCN1376
D’autre part, Charhazed Karoui intervient dans les classes afin de sensibiliser les élèves de 2nde et de 1ère aux charmes de la littérature arabe.
 

En 2014, 35 élèves de première S ont ainsi relié leur travail en français sur les fables de La Fontaine aux fables de Kalila wa Dimna  adaptées du persan par Ibn al-Muqaffa vers 750. Plusieurs élèves de la classe ont alors pu montrer à leurs camarades leur connaissance de la langue arabe en lisant des fables à haute voix.
Une exposition de la BNF lui est d’ailleurs consacrée: http://expositions.bnf.fr/livrarab/gros_plan/illustres/ind_kalila.htm
 
DSCN1381
En 2015, 20 élèves de première L ont assisté à un cours sur l’histoire de la poésie arabe. Cette séance fut également l’occasion de découvrir tout ce que l’art et la science doivent aux Arabes en feuilletant des ouvrages de l’association.
La maxime de Victor Hugo, « La liberté commence où finit l’ignorance », a ainsi pris tout son sens !

Raconte-moi la Citadelle

Notre association participe au projet « La Citadelle prend ses quartiers » à travers plusieurs actions.

Les enfants ont commencé par des recherches consacrées à la Citadelle : son histoire, son architecture, Vauban.

Nous avons ensuite pu visiter le site.

Nos deux projets concrets ont consisté à

  • fabriquer un jeu de l’oie à partir des informations trouvées,

  • fabriquer une mosaïque dans l’atelier parents-enfants.

    Il fallait d’abord imaginer la « maquette » de la mosaïque, dessiner l’esquisse et choisir les carreaux.

Chaque tesselle est ensuite collée sur le support en bois, c’est un travail de fourmi.

Peu à peu la mosaïque prend forme :

Ce projet est en phase de finalisation, il ne manque plus que de poser le ciment dans les interstices et la couche protectrice.

2015-06-10 16.45.50

Ville en fête

Samedi 13 juin, notre association a tenu un stand lors de la fête du quartier de Planoise qui a rassemblé de nombreux participants autour de jeux, sports, expositions et loisirs à la Malcombe. 

Un bon moment de convivialité  sous le soleil !

Les photos :

2015-06-13 14.46.34

Hour of code

Une dizaine de jeunes de notre association ont pu bénéficier d’une heure d’initiation à la programmation informatique le 13 février 2015.

« Une heure de code » est un dispositif initié par Microsoft, Apple et de nombreux autres partenaires réunis dans l’association Code.org.

20151209_155607

L’objectif fixé était de démystifier la programmation informatique et d’initier les jeunes à ses rudiments.

L’intervenant a beaucoup intéressé les jeunes participants auxquels avaient été prêtés des ordinateurs portables et qui ont ainsi pu profiter d’un travail individuel.