Visite guidée sur l’Histoire du Cinéma

Nous nous sommes rendus au Théâtre de l’Espace ce jeudi 22 février de 14h30 à 16h00. Stéphanie nous a accueillis en nous emmenant dans une salle pour nous expliquer le déroulement de la visite et nous a montré le tout premier appareil qui servait à visionner de petits dessins sur une roue : le Praxinoscope. 
28417427_10213934518150294_6704003_o.jpg
Nous nous sommes ensuite rendus au premier étage via un petit escalier rempli de petites affiches sur les moments phares du cinéma. Stéphanie nous a expliqué comment était géré le son aux fils des années. Nous sommes alors montés au deuxième étage pour voir Luc dans la salle de projection et lui poser des questions sur la façon dont est projeté un film. 
Nous sommes rentrés à l’association puis nous avons fait un quizz sur les connaissances retenues de l’exposition. Juste avant et pendant le goûter, les enfants ont écrit un petit texte sur l’Histoire du Cinéma à destination des visiteurs du blog. 

« Chers visiteurs, bienvenue !

Nous souhaitons partager avec vous notre visite de l’exposition au Théâtre de l’Espace sur l’histoire de la cinématographie.
L’Histoire a commencé avec le Praxinoscope, cette espèce de tourniquet sur la paroi duquel on collait une suite de dessins, comme un “ Stop Motion ” à l’ancienne. On tournait le Praxinoscope à une certaine vitesse pour animer le personnage. Les Frères Lumière  ont repris la même idée en l’améliorant avec le Cinématographe en 1895. Leur tout premier film pris par cet appareil a été « La Sortie de l’Usine Lumière ». Ils filmèrent ensuite des scènes de la vie quotidienne. Les premiers films étaient en noir et blanc et muets. Les premiers films en couleurs étaient peints sur les négatifs par des couturières très habiles avec leurs mains d’où leur surnom : “ les petites mains du Cinéma ”. Les premiers films sonores étaient une projection avec un orchestre dans la salle, mais il y avait un souci et pas des moindres, le projecteur était si bruyant qu’il obligeait l’orchestre à jouer beaucoup plus fort. Puis, sur la pellicule se trouve désormais l’image et dans la bande noire à droite de chaque image se trouvent deux petites bandes blanches pour transmettre le son en même temps que l’image et ainsi éviter le décalage que l’on peut connaître.
En 1995, le studio américain Pixar crée le premier film d’animation de synthèse, c’est-à-dire totalement fait sur ordinateur.

À bientôt tout le monde ! »

dessin Aya.jpeg
Chef d’oeuvre éphémère d’Aya, la dessinatrice officielle de DRDF !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s