Bilan provisoire de l’Aide aux devoirs 2016-2017

Référentes scolarité : Murielle Taïeb puis Marylaure Barthoulot depuis le 02 mai 2017.

En 2016-2017, l’approche de l’accompagnement scolaire a évolué pour les collégiens et les lycéens avec un accueil ouvert d’aide aux devoirs afin de répondre aux besoins des élèves de manière personnalisée. Des bilans trimestriels ont été envoyés aux établissements scolaires qui ont répondu pour quelques uns en nous assurant de leur soutien.

stage-rattrapage-revision-vacances-300x200

Arrivée dans l’association le 2 mai 2017, Marylaure n’était pas en mesure de faire un bilan personnalisé du troisième trimestre pour les élèves suivis à DRDF. Elle a donc opté pour des questionnaires aux publics concernés : les primaires, les collégiens/lycéens, les parents ainsi que les accompagnateurs. Ces questionnaires renseignent sur le degré de satisfaction de l’aide aux devoirs, les progrès pour cette année 2016/2017 ainsi que les attentes de chacun.

Pour l’aide aux devoirs, 20 personnes sont intervenues durant l’année 2016-2017 :

     Statuts Primaires Collégiens/ lycéens
1. Al Muradni Myriam Service Civique x x
2. Ali Maye Fatima Bénévole x  
3. Amzaï Ahmed Bénévole   x
4. Assoul Mohamed Bénévole   x
5. Azemour Yasmina Service Civique x x
6. Barthoulot Marylaure Salariée x x
7. Belhoussine Souad Bénévole x  
8. Chakir Nawal Salariée x x
9. Kaili Houcem Bénévole   x
10. Karoui M’Barek Chahrazed Salariée x x
11. Masson Coralie Stagiaire x  
12. M’Barek Khaled Bénévole   x
13. M’Barek Yasmine Bénévole   x
14. Merzoug Marir Bénévole x  
15. Montenoise Gilles Bénévole   x
16. Petitot Daisy Stagiaire x  
17. Pivard Théo Bénévole   x
18. Taïeb Adam Bénévole   x
19. Taïeb Mouïn Bénévole   x
20. Taïeb Murielle Bénévole   x

Bilan pour les primaires

En primaire, il y a 16 enfants inscrits dont 14 venant régulièrement les lundi et jeudi, 2 enfants venant de façon occasionnelle.

Le questionnaire a été soumis à 14 enfants voici ce qu’il en ressort : le bilan des primaires est très positif, ils sont réguliers et sont presque toujours tous là. Ils aiment venir à l’aide aux devoirs et la quasi totalité des enfants a  envie de continuer l’aide aux devoirs l’année prochaine ; 10 d’entre eux pensent qu’ils ont amélioré  leurs résultats scolaires, 4 ne se sont pas prononcés.

Les matières où selon eux ils se sont le plus améliorés sont les  mathématiques et le français (notamment en lecture pour les CP) et ils ont encore besoin d’aide en orthographe, mathématiques, lecture et écriture. Il est intéressant d’observer que la plupart des enfants ont été capables de dire qu’ils se sont améliorés, cela signifie qu’ils prennent conscience de leur progression mais aussi qu’ils prennent confiance en eux.

Pour la moitié des enfants l’entente entre eux est bonne, pour l’autre moitié l’entente est moyenne. Par contre la plupart trouve que l’ambiance avec les accompagnateurs est bonne. En les observant et en discutant avec eux, ils se sentent bien dans l’association, ils sont à l’aise dans les locaux et circulent assez librement entre les deux salles.

La plupart des enfants ont participé aux activités proposées par l’association lors de l’aide aux devoirs : notamment les activités créatives et artistiques avec Maxime et celles avec Daisy mais aussi les sorties et visites ; ils ont aimé toutes les activités mais ont du mal à les nommer précisément. Ils aiment venir à l’aide aux devoirs pour se retrouver avec des amis pour faire les devoirs ensemble et ne plus avoir de devoirs à faire à la maison en rentrant chez eux.

img_0343

Ce que les enfants aimeraient trouver en plus lors de l’aide aux devoirs : des jeux, des activités artistiques, des discussions, des exercices supplémentaires, des livres,  un accès aux ordinateurs, de la création d’objets, une salle décorée et partager le goûter ensemble.

Les séances de jeux instaurées après les devoirs ont permis de réguler un peu mieux la circulation entre les salles et de faire baisser le bruit. De plus les enfants découvrent de nouveaux jeux ce qui leur permet d’enrichir leur vocabulaire, de développer leur confiance en eux, leur réflexion, leur imagination, leur autonomie et leur socialisation (attendre son tour, s’entendre avec les autres, négocier, résoudre des problèmes)…

Bilan pour les collégiens et lycéens

Pour le collège et le lycée, il y a 54 jeunes inscrits répartis comme suit : 36 collégiens et 18 lycéens, ils fréquentent DRDF les lundi, mercredi, jeudi et vendredi.

Pour cette fin d’année, il n’a été possible de récolter que 15 questionnaires en particulier des jeunes qui fréquentent régulièrement l’association, voici ce qu’il en ressort.

Le bilan pour les collégiens et les lycéens est très positif. Pour la plupart, l’aide aux devoirs a été utile (peu utile pour 4 d’entre eux) et ils veulent continuer l’année prochaine. Ils pensent que leurs résultats scolaires se sont améliorés en Français et en Mathématiques avant tout, ensuite viennent l’Histoire, la Physique, les SVT, l’Anglais et l’Art plastique. Ils pensent avoir encore besoin d’aide en Mathématiques, Anglais, Physique et SVT mais aussi en Allemand et en Histoire-géographie.

11 jeunes sur 15 pensent que maintenant ils apprennent plus facilement et se sentent plus autonomes, 4 jeunes ne savent pas vraiment.

Pour 12 jeunes l’ambiance est bonne entre eux et pour tous les jeunes l’ambiance avec les accompagnateurs est bonne. Sur les 15 jeunes interrogés, seulement 5 ont participé aux activités proposées par DRDF en dehors de l’aide aux devoirs : comité jeunes, visites ou sorties…

15673479_10210264453640975_1744784330_n

A la question « Qu’aimerais-tu trouver de plus à l’aide aux devoirs ? », il a été répondu majoritairement « rien c’est bien comme cela », puis « plus d’accompagnateurs », « de l’aide en Français » et « du silence ».

Le Français et les Mathématiques sont les matières les plus demandées pour l’aide aux devoirs, suivis par l’Histoire, la Physique, les SVT et l’Anglais. Les jeunes viennent avant tout pour revoir leurs leçons et faire les exercices qu’ils n’ont pas compris mais aussi pour être aidés et soutenus par un adulte, ils ont plaisir à venir à l’association pour se retrouver entre amis et faire leurs devoirs ensemble. A cet âge ils aiment se retrouver entre pairs et le temps de l’aide aux devoirs leur permet cela, ils viennent travailler en petits groupes dans la bonne humeur.

Les séances de jeux qui ont été introduites lors des dernières séances ont permis de créer une nouvelle dynamique, les jeunes qui viennent travailler seuls peuvent jouer avec les autres et partager des moments sympathiques. Il a été observé depuis, que les jeunes viennent  à l’aide aux devoirs même s’ils n’ont pas de devoirs pour profiter de ces temps de jeux.

Bilan pour les parents

Des questionnaires ont été transmis aux parents de tous les primaires et aux 14 collégiens et lycéens ayant rempli les questionnaires mais aucun retour des parents pour l’instant… Résultats à suivre donc…

15151596_10209967870586584_1243305317_n

Bilan pour les accompagnateurs

Le bilan des accompagnateurs est positif, il s’avère que le système mis en place cette année (accueil ouvert) convient à tous. Il répond aux besoins des enfants et permet un travail plus individualisé. Ils interviennent essentiellement dans les matières suivantes : les Mathématiques, le Français, les langues : Anglais et un peu d’Allemand, les Sciences physiques, un peu de SVT et un peu dans toutes les matières pour les primaires.

Pour le suivi des enfants, les fiches sont remplies de façon irrégulière et pas toujours de façon complète car ils n’y pensent pas forcément, un manque de temps souvent, un peu de paresse parfois et surtout le fait que les fiches ne sont pas pratiques : le système de suivi est donc à revoir.

Ils se sentent utiles mais pas toujours, cela va dépendre du nombre d’enfants présents, du niveau et de la demande d’aide. Le bruit et le manque de concentration des enfants sont les principaux  problèmes lors de l’aide aux devoirs (avec les primaires surtout).

Ils apprécient l’ambiance qui règne dans l’association, notamment l’ambiance entre eux et les enfants car il y a beaucoup de confiance.

Il est clair pour eux que le manque d’espace pose problème dans le bon déroulement de l’aide aux devoirs notamment dans la gestion du bruit, il faudrait plus d’organisation dans le déroulement du temps de l’aide aux devoirs en améliorant le processus d’accueil et la circulation entre l’aide aux devoirs et les activités, recruter plus de bénévoles (réguliers) et les former aux méthodes d’accompagnement par le jeu car les séances de jeux qui ont été introduites après les devoirs ont « bien pris » auprès des jeunes, il faut continuer en ce sens et intégrer le jeu au maximum pour les aider dans leurs apprentissages.

Bilan rédigé par Marylaure Barthoulot, juin 2017.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s